Décorations de noël sur un sapin. Boules dorées et flocon de neige.

Noël autour du monde

Publié le 06/05/2022 - Mis à jour le 30/09/2022

Noël est une période magique, de partage, d’amour, et de joie. C’est le moment de l’année où les maisons se parent de leurs plus beaux atouts, et où règne une atmosphère propre aux fêtes de fin d’année. Ne vous êtes-vous jamais demandé comment les gens célébraient Noël autour du monde ? Cet article va vous révéler les traditions les plus inattendues, et parfois insolites, qui existent dans différents pays.

Au Venezuela

Noël est une période très festive, et les feux d’artifice très populaires. Mais ce n’est pas cela le plus surprenant. Du 16 au 24 décembre, à Caracas, la capitale du Venezuela, il est de tradition que les gens se rendent en patins à roulettes à la messe du matin ! Les routes sont souvent fermées à la circulation dès 8 heures du matin, afin de permettre aux gens de patiner en toute sécurité jusqu’à l’église.

En Pologne

La veille de Noël, la tradition veut qu’aucun aliment ne soit consommé tant que la première étoile dans le ciel n’a pas été aperçue. Elle correspond à l’étoile de Bethléem, aussi appelée « étoile de Noël. » Le repas se fait sans viande, et sans alcool. Douze plats différents sont préparés. Ils symbolisent les douze apôtres, et sont supposés porter chance durant les douze mois à venir.

En Islande

Les gens échangent souvent des livres la veille de Noël. Ils passent ensuite le reste de la nuit à les lire, et à manger du chocolat. On appelle cela Jolabokaflod (ce qu’on pourrait traduire par « Le déluge de livres de Noël »). Cette tradition a vu le jour pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque le papier était l’une des rares choses non rationnées en Islande.

[img|src=chevre-yule-noel-suede.webp|alt=Chèvre de Yule, pour un Noël suédois|class=right]

En Suède

L’une des traditions les plus singulières de la Suède est le Julbock : une chèvre de Yule, faite de paille, qui est supposée aider à garder l’arbre de Noël. Une chèvre de paille géante est exposée chaque année dans le centre de Gävle, une ville Suédoise. La paille est couramment utilisée pour les décorations de Noël dans les foyers scandinaves, car elle leur rappelle que Jésus est né dans une crèche.

En Italie

Selon la légende italienne, une gentille sorcière appelée « La Befana » vole sur son balai dans la nuit du 5 au 6 janvier. Elle apporte des cadeaux aux enfants qui ont été sages, et des morceaux de charbon à ceux qui ont été vilains.

En Espagne

À la même date qu'en Italie, ce sont les Rois Mages qui apportent aux enfants leurs cadeaux. Cependant, la fête commence durant la soirée du 5 janvier, lorsque les trois Rois Mages (Balthazar, Gaspard, et Melchior) défilent dans les rues espagnoles, en lançant des bonbons aux enfants.

En Grèce

Une légende raconte que des gobelins malveillants, appelés Kallikantzari, sortent de leurs maisons souterraines le 25 décembre et ne disparaissent pas avant le 6 janvier. Ils viennent afin de jouer de mauvais tours aux humains.

Pour se débarrasser d’eux, certains brûlent des bûches ou de vieilles chaussures, ou bien suspendent des saucisses ou des sucreries dans la cheminée ! D’autres accrochent du basilic et allument un feu afin d’éloigner les mauvais esprits.

Quant aux cadeaux, ils sont distribués le 1er janvier, date à laquelle les Grecs fêtent Saint Basile. C’est ce dernier qui apporte les présents aux enfants.

Aux États-Unis

La veille de Noël, il n'est pas rare d'accrocher une décoration en forme de cornichon dans le sapin. Celle-ci doit être cachée au milieu des branches de l'arbre de Noël. Le premier enfant qui le trouve reçoit un cadeau supplémentaire, ou la permission d’ouvrir ses cadeaux avant tous les autres. Si c’est un adulte qui trouve le cornichon, alors cela lui portera chance pour l’année à venir.

En Ukraine

Il n'est pas rare de voir des sapins de Noël décorés avec de fausses toiles d’araignées, et des araignées scintillantes, synonymes de bonne fortune pour les familles. Cette tradition vient d’une vieille légende.

On raconte qu’il y a fort longtemps, vivait une femme veuve, qui travaillait dur, mais était très pauvre. Elle habitait dans une toute petite cabane avec ses enfants. Un jour d’été, une pomme de pin tomba sur le sol en terre de la cabane et pris racine. Les enfants de la veuve prirent grand soin de l’arbre, car ils étaient fous de joie à l’idée d’avoir un sapin de Noël pour l’hiver. L’arbre grandit, mais lorsque la veille de Noël arriva, ils n’avaient pas les moyens de le décorer. Les enfants étaient très tristes. Toute la famille alla se coucher, le cœur lourd, et s’endormit. Tôt le lendemain matin, ils se réveillèrent et découvrirent l’arbre magnifiquement couvert de toiles d’araignées. Lorsqu’ils ouvrirent les fenêtres, les premiers rayons de soleil touchèrent les toiles, et les transformèrent en or et en argent. La veuve et ses enfants ne vécurent plus jamais dans la pauvreté.

Les calendriers de l'avent

Dans une grande partie du globe, une tradition perdure depuis le XIXe siècle. L'ouverture tout au long du mois de décembre du calendrier de l'avent. Il peut avoir de nombreuses formes plus ou moins commerciales mais permet aux enfants de patienter plus sereinement jusqu'au soir de Noël.