Buzz l'éclair pilote le chasseur XL-01

Buzz l'Éclair : le nouveau film d'animation spin-off de Toy Story

Publié le 21/07/2022 - Mis à jour le 13/11/2022

En 1995, le monde de l'animation reçut un choc avec la sortie du premier « Toy Story ». Ce film d'animation mythique renvoie plusieurs d'entre nous à l'enfance. Le studio Disney a voulu miser sur la nostalgie pour créer un spin off centré sur un personnage de la trilogie. Il ne s'agit ni de Woody, ni de Rex et encore moins du couple Patate. On parle bien du ranger de l'espace : Buzz l'Éclair.

Vous vous rappelez ? Au début de la franchise, le personnage ignorait qu'il était un jouet. Il se croyait dans la peau d'un héros et sortait toujours une phrase devenue légendaire « Vers l'infini et au-delà ». Même s'il s'agit d'un spin off, les créateurs ont voulu créer une œuvre originale et indépendante de la trilogie Toy Story.

Qui était Buzz l'Éclair : le ranger de l'espace

L'intrigue de Toy Story commence par l'entrée brusque de Buzz l'Éclair dans la chambre d'Andy en 1995. À l'époque, le garçon appréciait le jouet, car il était le protagoniste d'un de ses films préférés. Qui n'a jamais été intrigué par cette histoire ? D'où vient cette popularité de Buzz au point de susciter la jalousie de Woody ? Pour ceux qui s'en rappellent, Buzz prend même la place de Woody sur le lit d'Andy. Pourquoi les plus jeunes apprécient toujours le personnage, même à notre époque ?

Aujourd'hui encore, Toy Story est considéré comme un chef-d'œuvre cinématographique, une véritable révolution dans l'animation. On doit cette œuvre à Pixar, réputé pour ses films d'animation de qualité. Avant l'arrivée de Buzz l'Eclair dans la vie d'Andy, Woody était son jouet préféré. Ce dernier ne se privait pas de vanter son statut de favori auprès des autres jouets. Aucun jouet ne pouvait lui voler la vedette avant l'arrivée de l'astronaute. Buzz l'Éclair détrône le cowboy Woody de son piédestal.

La situation va engendrer une rivalité entre les personnages de Buzz et de Woody. Les deux protagonistes se battent pour être le premier dans le cœur d'Andy. Cette lutte acharnée participe à la popularité des deux personnages. Buzz l'Éclair suscite la jalousie de son rival avec ses gadgets modernes et sa confiance immuable, bien qu'énervante.

À la fin de l'intrigue de ce premier volet de Toy Story, les deux rivaux finissent par bâtir une amitié sincère.

Buzz l'Éclair : de quoi parle le film exactement ?

Le lieu

Aux confins de l'espace, plus précisément à 4,2 millions d'années-lumière de notre planète, Buzz l'Éclair et son équipage débarque sur une planète T'Kani Prime après leur retour de mission. L'équipe espère y retrouver de nouvelles ressources. Cependant, au fur et à mesure de leur exploration, ils pénètrent dans un environnement peuplé d'insectes géants et de marécages terrifiants.

L'intrigue

Réalisant le danger qui les guette, Buzz décide de repartir d'urgence de cette planète avec son équipage. À son grand dam, le vaisseau est trop endommagé pour un nouveau vol. Résultat : ils sont coincés sur cette planète dangereuse. Malgré la situation, Buzz ne veut pas abandonner, il garde espoir de ramener son équipe sur Terre. Dans sa lutte acharnée, il répare leur vaisseau spatial et tente des essais de vol. Malheureusement, ses tentatives aboutissent à des échecs.

Un autre phénomène s'ajoute à leur malheur, à chaque fois qu'il effectue un essai, il faut un bond de plusieurs années dans l'espace-temps. Ainsi, lorsqu'il échoue et retourne sur T'Kani Prime, cela fait quatre ans pour ses amis. Pourtant, le vol d'essai ne prend que quatre minutes pour lui. Le héros ne désespère pas pour autant et tentera le tout pour le tout.

Un spin-off qui n'a rien à voir avec Toy Story

Les nostalgiques qui s'attendaient à des références ou des coups d'œil à Toy Story seront déçus. Le film ne porte pas sur l'histoire de Buzz, avant qu'il ne devienne le jouet d'Andy dans le premier volet de la trilogie. L'histoire porte sur l'astronaute qui a inspiré les jouets. Vous vous souvenez ? Buzz était la figurine d'un héros du film préféré d'Andy . Il s'agit bien de ce film.

Le film arrive à nous faire oublier Toy Story tout en créant subtilement des sentiments de déjà-vu. Les créateurs ont, par exemple, reproduit des scènes où le ranger de star command effectue les mêmes gestes. Par ailleurs, certains visuels et ambiances sonores rappellent intelligemment le second volet de la trilogie.

Le long métrage est avant tout un mélange entre aventure et science-fiction. Le héros doit combattre des robots et d'autres créatures présentes sur la planète. Le film est un clin d'œil aux classiques de la science-fiction à savoir Transformers et Star Wars. Une bonne dose d'humour nous permet également de passer un bon moment en visionnant le film.

Le chat-robot Sox est un autre personnage marquant dans le film. Attachant et intelligent à la fois, il peut effectuer des calculs très compliqués pour aider notre héros. Le film met en avant l'importance de l'amitié et s'y prend avec tellement d'intelligence pour nous émouvoir. Il s'agit de l'un des rares clins d'œil à Toy Story. Dans ce film, les Rangers de l'espace se distinguent par leur sens de l'amitié et leur courage. Plus particulièrement, Buzz qui ne recule devant rien pour sauver ses amis. Le capital sympathie pour le personnage s'accentue grâce à son sens de l'humour et son histoire d'amour avec la cow girl Jessie.

Durant un interview, le réalisateur a confirmé qu'il a revu la tenue du ranger de l'espace. Si dans la trilogie Toy Story, Buzz était bien équipé avec ses gadgets ultra-sophistiqués, les gadgets sont limités dans le film. Les créateurs ont voulu mettre en avant un héros qui rencontre des difficultés au cours de l'aventure.

Un méchant qui tient en haleine

Le réalisateur Angus Mac Lane sait comment monter la pression auprès du public. Durant le film, les spectateurs n'ont pas réellement d'idée sur l'identité de Zurg, le grand méchant. Vous ne verrez entièrement son visage que vers la moitié du film. Selon les créateurs, il s'agit d'un choix délibéré afin de renforcer la menace que représente le personnage. Dans les thrillers, le visage des méchants n'apparaît que rarement dès le début du film. Un pari gagnant, puisque le grand ennemi de notre héros est bien plus effrayant dans ce film que dans Toy Story 2.

Selon Angus Maclane, l'intrigue du film joue avec les références et les clins d'œil de manière intelligente. Les fans de science-fiction peuvent reconnaitre de nombreuses références à des films du genre. Par ailleurs, malgré la complexité de l'intrigue, le créateur a voulu qu'il soit accessible aux plus jeunes.

L'apparition de nouveaux personnages rend le film plus exaltant. En dehors du chat robot qui vole la vedette aux autres personnages, les coéquipiers de Buzz sont également attachants.

En somme, ce sont autant de détails qui font que ce film d'animation est l'un des films les plus attendus de l'année. Connaissant le sens du détail et le niveau d'exigence du studio Pixar, vous êtes assuré de vivre un bon moment en famille. Les nostalgiques se régaleront en entendant les phrases fétiches du héros comme « Vers l'infini et au-delà » ou encore « Buzz l'Eclair à la rescousse ». Les plus jeunes découvriront un nouveau héros attachant, courageux et plein d'humour. Est-ce qu'il va marquer toute une génération comme Toy Story ? Affaire à suivre.